Obérythmée

Cette discipline doit être adaptée aux publics rencontrés.

Pour les enfants, nous travaillons sur la complicité et la communication avec le chien. Le but n'étant pas de faire, comme sur les concours une belle prestation technique, mais de se faire plaisir avec le chien, tout en restant à l'écoute de l'animal, et d'apprendre à connaître ses possibilités physiques et d'attention. Cette activité est  un gros travail sur la motricité, l'équilibration, et pour le chien un entrainement à l'éducation de base.

Pour ceux en échec scolaire, cela leur permet tout en s'amusant avec le chien d'acquérir méthode et rigueur, et de développer concentration et mémoire, tout en renforçant l'estime de soi.

Pour les handicapés mentaux, la musique et l'animal sont avant tout du plaisir. Plaisir du contat avec le chien qui les guide et ouvre des voies aux gestes.

Dans l'Obérythmée, ce n'est pas le résultat qui compte, mais tout le cheminement personnel. La liste des bienfaits que procure cette activité est bien plus longue en réalité. Mais je ne veux pas m'étendre dans cette introduction sur ce qu'apporte un loisir ave le chien, car cela dépend du contexte du loisir ou entrainement, des personnes et de l'animal au moment de leur rencontre.

Les effets sont positifs et mesurables, que l'on se soit donné des buts à atteindre ou pas. En matière de médiation, dans cette forme de relation d'aide aidée par un animal, les limites ne sont souvent pas définies à l'avance et c'est ce qui fait l'intérêt de la triangulation bénéficiaire/animal/intervenant.

 

 

 

 

 

               Diaporama

 

                 Pointer l'image

 

                 Clic gauche sur flèches

                 pour le défilement

 

             Clic gauche milieu

                 pour agrandir

 

 

Reproduction textes et images strictement interdite sur tout le site.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now